Theo Hakola

Non Romanesque

Du 12 janvier au 28 février 2023

Artiste complet, c’est ainsi qu’il est juste de définir Theo Hakola. Musicien, chanteur, acteur, écrivain, homme de théâtre et de radio, photographe, Theo Hakola s’illustre dans tous ces domaines au gré de ses envies. La Maison pour l’Image et la Photographie propose pas moins de 60 tirages argentiques réalisés par l’auteur pour l’exposition « Non Romanesque ». Ces images illustrent les moments marquant de sa vie et de sa carrière entre 1974 et 2000.

Theo Hakola a grandi à Spokane, dans l’État de Washington (USA). Après des études d’histoire politique à Antioch College (Ohio) et à la London School of Economics, après avoir été permanent du Comité américain pour l’Espagne démocratique à New York et exercé toutes sortes d’emplois dans les années 70, il s’installe en France où il devient une figure incontournable du paysage musical après-punk en tant que chanteur-guitariste et auteur-compositeur. Fondateur du groupe Orchestre Rouge (deux albums chez RCA) puis de Passion Fodder (cinq albums chez Barclay), homme de radio (Nova, France-Inter, RMC…), il est également réalisateur artistique de plusieurs albums dont le premier de Noir Désir.

Suite à la séparation de Passion Fodder en 1991 et six années passées à Los Angeles, il vit à nouveau à Paris où il continue l’exploration de ses racines folk et country sur fond de rock avec huit albums solo dont le dernier – Water Is Wet (Microcultures/Médiapop) est paru en 2020. En parallèle à cette activité, Hakola travaille pour le théâtre en tant qu’auteur – La Chanson du Zorro andalou – traducteur, musicien, comédien et metteur en scène tout en créant plusieurs « lectures en musique », forme qu’il innove et affine depuis 2003.

Il est également l’auteur de six romans publiés en France : La Route du sang et La Valse des affluents – Serpent à Plumes – Le Sang des âmes et Rakia – Intervalles – Idaho Babylone (2016) et Sur le Volcan (2022) – Actes Sud – et un premier livre de nonfiction, Non romanesque – Les Fondeurs de briques (2022) – dans lequel figure trouve une centaine de ses photos argentiques (1974-2000).